Portugal #4 – L’inconnu

admin-boobyblu Uncategorized

@Isabelle

Dépasser la peur de l’inconnu

Sauter dans un projet comme celui-ci c’est faire un saut à l’élastique.

« Out of the box », partir hors du cocon pour voir ce qui se passe de l’autre côté. Qu’allons-nous découvrir ? Qu’allons-nous montrer à nos enfants ? Peut-être sommes-nous fou ou plutôt sommes-nous devenus conscient du monde qui nous entoure? Faut-il avoir peur ? Faut-il avoir une dose d’inconscience ? Nous avons ressenti toutes les émotions et réactions de notre entourage. Ceux qui sont enthousiastes, ceux qui sont sceptiques, ceux qui sont devenus silencieux et inexistants. Vous ouvrez en fait les yeux sur le comportement humain. Celui qui se cache derrière le masque que nous montrons au quotidien et c’est surprenant et en même temps libérateur car le mot est lâché, je me libère de tout attache pour être la meilleure version.

L’école sur une île

Qui m’aurait dit un jour dans ma vie que j’aurais à faire l’école à mes enfants sur un bateau amarré dans une lagune ?

Il y a une année je ne savais pas encore ce qu’il allait nous arriver.

Me voici catapultée en tant que femme, mère, artiste, professeure, rédactrice de blog et tout absolument tout à apprendre en tant que navigatrice. Une pieuvre je vous dis.

La première nuit sur Booby Bloo a été étrange et le bercement des vagues a calmé mes appréhensions. Tout était chaos sur le bateau. Des cartons XXL décoraient la plateforme des sacs et des tonnes de vêtements et il faisait très chaud et nous étions au mois de septembre. Jusqu’ici il n’a pas été question de faire l’école à nos enfants car il y avait tellement de choses à penser et c’était beaucoup trop pour mon esprit.

Exceed the fear of the unknown

To jump into a project as this one it is to make a bungee jumping.

« Out of the box », leave outside the cocoon to see what takes place on the other side. What are we going to discover? What are we going to show to our children? Maybe we are madman or rather we became aware of the world which surrounds us? Is it necessary to be afraid? Is it necessary to have a dose of unconsciousness? We felt all the feelings and the reactions of our entourage. Those who are enthusiastic, those who are sceptical, those who became silent and non-existent. You open in fact eyes on the human behavior. The one who hides behind mask whom we show to the everyday life and it is surprising and at the same time liberator because the word is released, I release myself from everything sticks to be the best version.

The school on an island

Who would have told me a day in my life that I would have to make the school to my children on a boat moored in a lagoon?

One year ago I did not still know that was going to happen to us.

Here I am catapulted as woman, mother, artist, professor, editor of blog and quite absolutely everything to learn(teach) as sailor. An octopus I tell you.

The first night on Booby Bloo was strange and the rocking of waves calmed my apprehensions. Everything was chaos on the boat.The boxes XXL decorated the platform of bags and tons of clothes and it was very hot and we were in September. Up to here it was not necessary question to make the school to our children because there were so many things to be thought and it was far too much for my spirit