Portugal #5 – L’école

admin-boobyblu Uncategorized

@Isabelle

Une aubaine

Nous avons pris soin d’acheter et de stocker pour deux années scolaires pour Diego et Verón les cours principaux de maths, français et allemand de leur cursus scolaires en Suisse et de suivre scrupuleusement le parcours durant notre voyage.

Les premiers temps, j’ai fais les cours sur le bateau. Par chance sur l’île, l’école débutait à la fin septembre, une aubaine pour nous.

Aussi, nous avons inscrit les deux garçons et ils suivent leur scolarité et bénéficient de cours d’appuis en portugais organisé exprès pour eux. Verón y apprend déjà l’anglais et il est motivé de l’apprendre. Nous leur faisons le français à la maison et Willi leur parle en allemand. 

Bien sûr c’était un peu dur pour eux au début mais notre vie est une aventure et ils adorent cela. Ils sont courageux de caractère et ainsi ont le contact facile avec les autres enfants. La galère pour les horaires car cela change tout le temps et la langue n’arrange en rien. Le démarrage a été un peu déroutant, mais au fur et à mesure la communication passe mieux.

Nous avons trouvé le rythme

Aujourd’hui deux mois plus tard, nous avons trouvé un rythme ce qui nous permet de préparer le projet Booby Bloo avec un peu plus de sérénité.

Et même nous avons découvert un musicien dans notre maison. Diego a souhaité commencer la guitare. Nous avons fait un immense sourire son papa et moi. Quel bonheur ! Quelle bonne nouvelle. Le mercredi après-midi il fait l’approche musical et le samedi matin il suit les cours à Olhão.

J’ai toujours été sensible à l’environnement et mon personnage Le P’tit Bonheur est le vecteur de mes contes. Aussi il y a quelques jours j’ai eu la joie de participer avec mes enfants a une journée de sensibilisation à l’école sur la pollution par les déchets de plastique dans l’océan touchant à tout l’écosystème avec ces conséquences sur notre alimentation et puis nous avons participé au nettoyage d’une des plages de l’île.

J’ai trouvé très intéressant et absolument nécessaire à l’heure actuelle d’éveiller les consciences.